Projet SIATA (Sensibilisation et initiation à l’intelligence artificielle territoriale en Afrique SIATA)

L’IA peut-elle constituer un levier pour la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) ainsi que des Agendas de développement de l’Union Africaine et de la  CEDEAO?

L’IA peut-elle devenir un outil de facilitation de l’accès à l’eau potable, à l’éducation et au développement des territoires au Sénégal et en Afrique de l’Ouest ?

Ces questions sont au centre du projet de Sensibilisation à l’intelligence artificielle territoriale en Afrique (SIATA) organisé par l’AFRIA, en partenariat avec le Centre des hautes études du Ministère de l’intérieur (CHEMI) et l’Association des préfets et représentants de l’état francophones (APREF), dans le cadre du partenariat entre le Ministère français de l’intérieur et le Ministère sénégalais de l’intérieur.

L’AFRIA, en partenariat  a co-organisé le premier atelier de sensibilisation et d’initiation à l’intelligence artificielle territoriale en Afrique (SIATA), qui s’est tenu 23 juillet 2020, sous l’égide de MM. le préfet Ibrahima SAKHO, secrétaire général du ministère de l’Intérieur du Sénégal, Jean-Martin Jaspers, directeur du Centre des hautes Etudes du ministère de l’Intérieur de la France (CHEMI) et du Dr. Eric ADJA, président de l’AFRIA.

Cette expérience a réuni en en ligne une vingtaine de gouverneurs des régions sénégalaises, afin de discuter des opportunités et enjeux de l’intelligence artificielle pour la sécurité, la souveraineté alimentaire et le développement durable en Afrique.